Google réagit face aux abus des données structurées pour les FAQ

Pénalités SEO

Google réagit face aux abus des données structurées pour les FAQ

Les données structurées sont des codes permettant aux moteurs de recherche de connaître le contenu d’un site. Elles assurent la pertinence d’un contenu, mais en abuser lors du balisage des FAQ est susceptible d’une pénalité de la part Google. Quel rôle jouent les données structurées sur le référencement d’un site ? Quand est-ce qu’il y a abus pour les FAQs ? Quelles sont les sanctions ordonnées par Google à ce sujet ? On vous dit tout.

Lien entre référencement et données structurées FAQ

Créées pour attirer visuellement les internautes, les données structurées sont indispensables pour le référencement d’un site web. Elles font partie des stratégies d’optimisation SEO, donc Google incite les webmasters d’y recourir le plus fréquemment possible. Ces données ou « structured data » en anglais délivrent des informations supplémentaires aux moteurs de recherche afin d’améliorer la qualité des liens affichés sur le SERP.

Ces schémas basiques comprennent des images, des graphiques ou des montages personnalisés à propos d’un sujet précis. Ainsi, pour un blog, les informations comme le nom de l’auteur, la date de publication, ou la dernière modification de l’article peuvent être visibles à travers ces données. En revanche, pour un site e-commerce, les structured data indiquent :

  • Le nom ou la marque du produit,
  • Son prix,
  • Le nombre de stock disponible…

Dans le cadre d’une FAQ (Foire Aux Questions), les données structurées enrichissent les résultats de recherche sur Google. En utilisant la balise sémantique, elles simplifient la compréhension du contenu de la page par le moteur de recherche.

SEO

Quand est-ce qu’une intégration de données structurées est abusive ?

La FAQ est un contenu indispensable pour un site, c’est pourquoi il apparaît sur toutes les pages de celui-ci. L’avantage d’utiliser cette fonctionnalité est son accessibilité sur les résultats, enrichis de Google via un ordinateur ou sur mobile. Ainsi, en cas de répétition fréquente d’un même contenu de FAQ, il est préférable d’utiliser une seule balise pour l’intégralité du site.

Par ailleurs, les balises FAQPage ne doivent être utilisées par les développeurs que si le site dispose d’une liste de questions-réponses. Pour le cas d’une seule question susceptible d’avoir plusieurs réponses par les usagers, il convient au webmaster d’utiliser la balise QAPage.

Attention tout de même, car le fait de baliser à chaque fois une même FAQ sur plusieurs pages constitue un abus selon Google. Ce dernier sanctionne cet abus de balisage par le non-affichage des données structurées du site sur les extraits enrichis. Des informations concrètes à ce sujet sont également visibles dans le guideline du moteur de recherche.

Auparavant, plusieurs sites utilisaient ce procédé afin de monopoliser les positions sur les résultats des pages de recherches. Tel était le cas du site de Tokyo Expedia, dénoncé directement sur Twitter par le webmaster Kenichi Suzuki comme abusant le balisage FAQ sur toutes ses pages.

Comment intégrer facilement les données structurées FAQ ?

Pour intégrer les balises FAQpage, les développeurs web aguerris utilisent des codages HTML. En revanche, les néophytes peuvent utiliser l’outil d’aide de Google. Pour ce faire, des outils sont mis à disposition des webmasters pour vérifier les balises intégrées à l’instar de Google Webmasters Tools ou Google Search Console. Pour vérifier les données, il suffit de copier-coller l’URL de la page sur ces outils.

En 2011 Google, Yahoo, Bing et Yandex ont lancé un outil SEO pour uniformiser les données structurées. Le format unique permet de donner un sens sémantique aux données, notamment aux FAQs. Le standard « schéma.org » est utilisé par les robots pour indexer et comprendre le sens du contenu d’une page. Cela permet de lier toutes informations se rapportant à un même sujet. Entre autres, il existe d’autre alternatif moins célèbre tel que Microdata ou RDFa pouvant être utilisés au même titre que schéma.org.

Images : blogdumoderateur.com ; reputationvip.com