Conseils et techniques pour améliorer son taux de clics

Taux de clics

S’il est important de se retrouver à la première page des moteurs de recherche, générer le plus grand nombre de clics l’est encore plus. Voici quelques astuces pour se différencier de la concurrence et obtenir plus de clics.

Choisir un titre qui accroche

Les moteurs de recherche sélectionnent les sites internet en fonction de leur pertinence compte tenu des mots-clés saisis par les internautes. Cependant, ces sites, sélectionnés et classés grâce à leur algorithme, doivent également séduire les visiteurs afin de générer des clics. En premier lieu, le titre ne doit pas être négligé.

Il en est de même pour la méta-description. Ces détails vont donner une première impression aux utilisateurs. À titre d’exemple, certains référenceurs choisissent d’orner la méta-description avec des émoticônes afin d’encourager davantage l’internaute dans son exploration.

Par ailleurs, il est conseillé de susciter la curiosité des visiteurs potentiels rien qu’en voyant le titre. Ce dernier doit déjà donner une idée des avantages accordés par rapport aux concurrents. À titre d’exemple, les réductions octroyées, les facilités de paiement ou d’autres conditions avantageuses pourront être mises en avant afin d’apporter plus d’assurance à l’internaute.

Ces techniques auraient un impact sur l’amélioration du positionnement, mais aussi sur l’augmentation du taux de clics. Toutefois, les mots les plus pertinents doivent être mis au début du titre. Si un smartphone affiche seulement 60 caractères, ce seront les premiers mots qui seront vus.

Profiter des ressources des pages de résultats de recherche

Augmenter les clics

Toutes les ressources des Search Engine Results Page ou SERP doivent être exploitées. Si le maillage interne est bien soigné et répond aux exigences de Google, les chances d’obtenir des sitelinks sont élevées. Grâce à ces liens de site, celui-ci et ses sous-pages seront d’autant plus visibles.

Les images sont également d’importants déclencheurs de clics. Toutefois, les métadonnées doivent être bien optimisées afin de permettre à Google de bien les comprendre.

Pour leur part, les vidéos sont souvent négligées. Pourtant, ce sont également des générateurs de clics. D’ailleurs, ces formats produisent un bon taux de clics ou CTR, surtout sur les smartphones.

Les proportions des résultats utilisés doivent être bien choisies. Les pages non-HTML telles qu’un document en format PDF sont déconseillées. Celles-ci ne sont pas traquées par Google Analytics. Pourtant, la Search Console comptabilise ces clics. Le CTR se retrouve gonflé pourtant aucune conversion n’a eu lieu.

Quant aux données structurées, les foires aux questions ou FAQ constituent des moyens intéressants afin d’augmenter le nombre de clics. Cependant, les réponses doivent être accompagnées de liens qualifiés. Certains n’hésitent pas à y insérer des liens d’affiliation ou des liens UTM.

D’autres données structurées jugées efficaces, telles que les balises « review » ou schema.org « event » ou encore le fil d’Ariane, ne doivent pas être négligées.

Recourir à l’A/B testing

Les spécialistes du référencement conseillent de recourir à des tests A/B afin de faire des comparaisons et d’identifier la meilleure version en matière de conversion. Dans ce cas, l’utilisation des adwords est recommandée afin de tester les combinaisons d’informations, les longueurs ou encore les tons utilisés. Cette pratique permet de se baser sur les mots-clés des sites concurrents pour essayer de les devancer. En ayant recours à l’A/B testing, il est possible d’être fixé en seulement quelques jours.

Aujourd’hui, certains professionnels du référencement ont développé des outils permettant de comparer le taux de clics d’un mot-clé avec la moyenne des CTR des mots-clés intégraux du même site. Les taux en dessous de la moyenne seront observés. Ceux-ci seront comparés aux résultats de conversion SEA afin de voir si des clics ont été générés. Grâce à cette pratique, l’existence d’une opportunité qui n’a pas bien été exploitée peut être mise en lumière.

Par ailleurs, ces tests peuvent être faits seulement en SEO par le biais des mots-clés insérés dans les titres. Quelques semaines vont suffire pour détecter ceux qui vont générer le plus grand nombre de clics.

Images : audreytips.com ; linkmobility.fr