Les données structurées en SEO

Si vous êtes un adepte du SEO, vous avez produit un contenu de qualité, organisé chacune de vos pages pour qu’elle soit bien lisible par les robots de Google et les internautes et créé des liens internes pour que votre site web soit bien classé par les moteurs de recherche. Bonne nouvelle, vous pouvez faire encore mieux en utilisant les données structurées afin de rendre votre contenu mieux compréhensible pour les robots de Google.

Les données structurées, qu’est-ce que c’est ?

Ces données sont des marqueurs HTML permettant aux robots de mieux lire et comprendre votre contenu d’une part, mais également pouvoir apporter des informations différentes de vos concurrents sur les résultats de recherche. En bref, ces données permettent de traduire le langage humain pour qu’il soit compréhensible pour les robots. Lorsque vous créer un article sur votre site web, vous l’organisez en utilisant les balises H1, H2, H3, H4 et en répétant à plusieurs reprises un mot-clé précis, mais vous devez rendre intelligible d’autres informations pour les robots grâce à ces données structurées comme le nom de l’auteur de l’article, la date de la publication de l’article, etc.

Pour éviter toutes complications, les principaux moteurs de recherche que sont Bing, Google et Yahoo se sont accordés pour que ces données existent sous un même format : shema.org.
Les données structurées permettent de traduire en langage « robot » plusieurs types d’informations :

  • créer des catégories pour rassembler des contenus sur un même thème
  • créer un contenu précis comme le nom d’un auteur ou une adresse
  • informer des propriétés du contenu précis comme le prénom d’un auteur, ce qu’est l’adresse, etc.

En intégrant ces données structurées à votre site web, vous allez permettre à Google de mieux comprendre votre contenu d’une part et connaître précisément pour quelle recherche proposer ce contenu aux internautes dans les résultats de recherche.

Les données structurées sur votre site web

Pour intégrer les données structurées sur votre site web, vous devez modifier son code. Si vous êtes familier avec le développement web, vous pourrez facilement intégrer ces données. Néanmoins, si vous avez quelques difficultés à comprendre la programmation web, vous pouvez vous aider d’un outil très utile pour créer ces données structurées, mais aussi bien vérifier si le balisage est correct et bien intégré.

Quels sont les différents types de données structurées

Vous pouvez intégrer différents types de données structurées à votre site web, tout dépend de son thème et de votre activité. Si vous êtes propriétaire d’un site de e-commerce, vous pouvez intégrer le prix dans la description dans les résultats de recherche de la page. Cette fonction est très personnalisable, car vous pouvez intégrer une fourchette de prix par exemple. Une autre fonction peut être utile est le fil d’Ariane qui permet d’indiquer dans les résultats de la SERP, les différentes catégories explorées pour arriver au produit recherché :

  1. l’internaute recherche lunettes de soleil noires
  2. votre site se retrouve en première page
  3. l’url indique alors accessoires > optiques > lunettes de soleil

Si votre activité peut-être notée par les internautes, vous pouvez l’intégrer dans vos données structurées. Aux yeux de l’internaute, il pourra voir une note sur cinq et le nombre de personnes ayant voté. Bonne nouvelle, vous pouvez accumuler ces différents types pour ajouter une valeur ajoutée à votre page dans les résultats de recherche.

Tous ces types de données structurées permettent à Google de mieux comprendre votre contenu, mais également d’apporter plus d’informations à l’internaute lorsqu’il voit votre page web dans ses résultats de recherche. C’est un réel plus pour être mieux référencé d’une part et générer plus de trafics en attirant l’attention de potentiels visiteurs.

Images : seomix.fr, webtech.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *