Traduction et SEO : quelle stratégie adopter ?

Internet n’a pas de frontière ! Votre site web peut attirer des internautes venus du monde entier, mais aussi séduire des clients potentiels à l’étranger. Si vous êtes propriétaire d’un site de commerce en ligne, vous serez particulièrement concerné par la traduction de votre contenu. Néanmoins, vous devez présenter à vos visiteurs un contenu aussi qualitatif que celui dans votre langue pour le rendre attractif.

La recherche change selon la langue

La manière dont recherchent les internautes est différente selon leur langue. En effet, ils n’utiliseront pas les mêmes mots-clés et expressions s’ils écrivent en Français ou en Anglais. L’idée n’est pas de traduire votre liste de mots-clés, mais de vérifier si ce sont les mêmes pays par pays et les adapter selon la langue des pays que vous souhaitez cibler. Pour cela, vous pouvez vous :

  • faire aider par une agence spécialisée dans le SEO qui pourra vous faire un audit sémantique
  • utiliser un générateur de mots-clés mis au point par Google

N’oubliez pas de spécifier quelle langue et quel pays vous visez.

La contenu doit être de qualité

La clé pour un bon référencement SEO est d’avoir du contenu de qualité à proposer à vos internautes. Pour cela, la traduction de vos contenus doit être impeccable ! Ne lésinez pas sur la traduction, car vous seriez réfractaire à un site web dont le français est rudimentaire donc faites de même avec la langue que vous ciblez.

Si vous souhaitez traduire votre contenu en anglais, vous pouvez choisir l’un de vos collaborateurs s’il est bilingue, mais optez davantage pour une agence spécialisée dans la traduction. En effet, ces agences proposent des traductions précises faites par des professionnels qui pourront vous procurer du contenu fidèle à celui d’origine qui plaira aux internautes anglophones et par conséquent aux robots Google. Si vous êtes assisté par une agence SEO, vous pouvez leur demander si certains de leurs rédacteurs ont également la casquette de traducteurs.

Traduire tous les éléments liés au SEO

Comme vous le savez, le contenu texte n’est pas le seul élément à traduire correctement et à optimiser ! En effet, pensez bien à traduire dans la langue ciblée la title et la meta qui seront la porte d’entrée vers votre page sur les moteurs de recherche. N’oubliez pas également de traduire les balises images !
L’autre aspect à prendre en compte dans votre traduction est le netlinking. En effet, en ajoutant un pays cible vous devez créer de nouveaux liens pour une meilleure visibilité. Attention, les liens pointant vers votre site doivent provenir d’un site dans la même langue que le vôtre. En résumé, si vous traduisez votre site web en anglais, le site pointant vers celui-ci doit être aussi en anglais.

Approfondissez vos connaissances sur le SEO du pays ciblé

Comme nous l’avons évoqué, les recherches web peuvent changer selon le pays et la langue de l’internaute. Une personne cherchant un maillot de foot du Real Madrid par exemple depuis la France n’utilisera peut-être pas les mêmes expressions qu’un internaute allemand alors vous devez connaître la manière dont les natifs du pays ciblé utilisent leur moteur de recherche.

Autre information à noter : Google n’est pas le premier moteur de recherche dans tous les pays du monde donc si vous décidez de vous intéresser à des pays comme la Chine ou la Russie, utilisez les techniques SEO pour Yandex et Badu. Pour préparer votre stratégie SEO, vous devriez vous rapprocher d’agences chinoises ou russes qui pourront vous apporter des conseils afin que votre site soit bien positionné sur ces moteurs de recherches. Mais rassurez-vous, Google est le premier moteur de recherche dans plus de 90% des pays du monde.

Images : webmarketing-com.com, semrush.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *