Creapills : analyse d’un média innovant

Aujourd’hui nous voudrions mettre à l’honneur un média, Creapills, qui est spécialisé dans l’innovation et la créativité...

Rédaction SEO : apprendre à écrire pour le web

Rédaction SEO : apprendre à écrire pour le web

Rédaction SEO : apprendre à écrire pour le web
5 (100%) 3 votes

Vous vous intéressez au référencement web et vous êtes un passionné d’écriture ? Avant de vous lancer dans ce nouveau projet, nous vous conseillons certaines règles de bases pour vous aider à mieux être répertorié par un moteur de recherche pour que votre contenu soit plus accessible aux internautes.

Les mots-clés

Pour que les internautes trouvent plus facilement votre site web, vous devez trouver un mot-clé par page web. Si vous avez une trentaine de mot-clé, vous devez aller avoir une trentaine de pages. Pour bien les choisir, vous devez préparer des requêtes pour que les internautes visitent votre site. Si vous avez un site web sur la culture à Paris par exemple vous devez lister un nombre de requêtes autour de cette thématique.

Si vous trouvez environ une vingtaine comme « musique paris » ou « cinéma paris » alors vous aurez un nombre de pages correspondant à cette recherche. Cependant il faut aussi que certaines requêtes soient plus précises afin que votre site ne soit pas noyé dans les milliers de sites web optimisés par rapport à ces mêmes requêtes. En mieux ciblant vos mots-clés, vous aurez plus de chance que les internautes trouvent le site. Par exemple dans le cas du site sur la culture à Paris, vous pouvez préciser un spectacle en particulier, cela permettra d’affiner les recherches.

Quels mots-clés utilisés ?

Pour bien les choisir, vous devez vous mettre à la place des internautes. Imaginez quels mots ils utiliseraient. Pour vous aider dans cette démarche, vous pouvez utiliser des outils comme Google Adwords qui vous proposera une série de mots-clés en lien avec les thématiques de votre site web.

Le contenu

Depuis 2013, le moteur de recherche Google analyse les mots-clés, mais également votre texte et son organisation. Alors pour vos pages web plaisent aux robots, vous devez adapter votre champ lexical alors si vous ajoutez des mots-clés secondaires et ajouter une sémantique riche proche de votre mot-clé principal.

Quand vous avez votre mot-clé principal, vous devez trouver d’autres mots-clés secondaires en lien avec le premier. Revenons à notre exemple de site web sur la culture à Paris. Si une page concerne « le cinéma à Paris », vous devez reprendre des mots-clés synonymes comme salles de projection, tournage, etc. Tout un champ lexical autour du Cinéma et de la capitale en désignant des arrondissements ou des quartiers spécifiques. Pour vous aider, reportez-vous vers des dictionnaires de synonymes pour vous aider à trouver les mots justes.

Attention au nombre

Si vous choisissez un mot-clé au pluriel pour une page, vous devez en créer une seconde avec le mot-clé au singulier. Mais soyez attentifs, car cette seconde page ne doit pas être duplicata de la première, vous devez garder un contenu assez proche sans non plus tout copier/coller. Faites également attention aux accents. Si votre mot-clé est « crème anglaise », alors vous devez créer une autre page web optimisé sur le mot-clé « creme anglaise ». Concernant les majuscules et les minuscules, pas de panique vous n’aurez pas besoin de créer une seconde page, mais nous vous conseillons d’opter pour les minuscules.

Organiser votre page web

Pour que les robots de Google apprécient votre page, vous devez l’organiser en ajoutant des sous-titres et des sous sous-titres. Dès le titre (h1) de votre article, vous devez ajouter le mot-clé, car celui-ci sera mieux pris en compte par les robots. En ajoutant des questions, votre contenu vous pouvez trouver en « niveau 0 » c’est-à-dire que l’internaute aura accès au contenu sans avoir à cliquer sur votre page.

Pour les sous-titres (h2), vous devez également ajouter des mots-clés secondaires. Concernant les intertitres (de h3 à h6), ajouter des synonymes du mot-clé principal pour que la thématique de votre article soit bien comprise par Google.

Quelle longueur pour le texte?

Les robots de Google analysent le temps passé par les internautes sur chaque page pour savoir si elle pertinente ou non. Nous vous conseillons d’avoir un texte de minimum 300 mots. Par ailleurs, ajoutez des liens externes et internes pour dynamiser votre contenu.

Ju